Trouble de la vue et sécurité routière

 

Vision et Conduite automobile

Acuité Visuelle et Permis de conduire

Le code de la route est formel : la délivrance d’un permis de conduire repose sur une acuité visuelle d’au minimum 5/10ème pour les deux yeux. Si un œil a une acuité visuelle inférieure à 1/10ème, l’autre œil doit avoir au minimum 5/10ème.

En France, il est estimé que 1 million de conducteurs ont une acuité inférieure à 5/10ème.

 

Sécurité routière : l’acuité visuelle au centre des préoccupations pour 700 000 français

Selon les premières estimations de l’Onisr (Observatoire national interministériel de sécurité routière) sur la sécurité routière, le bilan de l’année 2014 est sombre. On constate notamment une hausse de la mortalité routière estimée à 3,7%, soit 120 décès de plus qu’en 2013.

Si de nombreuses causes sont responsables de ces accidents routiers (fatigue, vitesse, alcool), l’une d’elles tient de la santé intrinsèque des conducteurs : l’acuité visuelle.

En effet, d’après un récent rapport de l’OMS, 700 000 automobilistes français auraient une vision incompatible avec la conduite, particulièrement la nuit.

VOIS, société créée il y a 4 ans et spécialisée dans l’amélioration des troubles visuels, propose depuis 2012 un traitement qui améliore considérablement la vision, grâce au cerveau. Consciente des problématiques quotidiennes qu’engendre une mauvaise acuité visuelle, la société a été séduite par le concept de RevitalVision : un traitement non invasif qui agit sur la plasticité neuronale.

 

Voir mieux c’est conduire mieux, et surtout, en toute sécurité

Conduire sans posséder 100% de ses capacités visuelles, c’est par exemple ne pas voir un clignotant, ne pas se rendre compte qu’une voiture arrive en face, ne pas distinguer des panneaux de signalisation, c’est peut-être conduire au milieu de la chaussée, être incapable de lire la vitesse à laquelle on roule sur son compteur, et finir par heurter un piéton ? Qui sait… Les français vont-il attendre d’en arriver là ?

Personne ne peut nier que conduire n’est pas un acte à prendre à la légère, il comporte d’importants risques qui peuvent s’avérer mortels, pour soi et pour autrui. D’ailleurs, d’après le rapport de l’OMS, 90% des informations nécessaires à la conduite sont visuelles, or, 1 conducteur sur 3 a une vue mal corrigée et 1 conducteur sur 20 voit très mal et l’ignore.

Conduire la nuit : une vrai difficulté

Evidemment, lorsque nous prenons le volant la nuit, nous sommes tous, plus ou moins, gênés par les phares des voitures qui roulent en sens inverse. Cette gêne est plus importante sur les routes de campagnes, peu éclairées, en cas de variations lumineuses intenses.

Mais quand ces désagréments deviennent sérieusement handicapants, il est temps de consulter et d’envisager un éventuel traitement.

RevitalVision : un entrainement pour voir plus clair

Et s’il était possible d’entraîner son cerveau afin d’améliorer sa vision ?

Un traitement novateur en France

Basée sur les résultats du Prix Nobel Dennis Gabor, et sur 20 ans de recherches et tests d’ophtalmologistes et d’instituts américains, le traitement RevitalVision est reconnu dans de très nombreux pays. Il bénéficie de la mention CE et de l’approbation de la FDA américaine.

RevitalVision est un traitement médical non invasif, basé sur des exercices de stimulation du cerveau.

Lors d’un contrôle visuel, les données du patient sont encodées dans le serveur RevitalVision qui prépare un programme d’entraînement personnalisé. 30 à 40 sessions d’entraînement, de 30 minutes en moyenne, tous les deux jours, suffisent pour obtenir des résultats durables.

Grâce aux exercices visuels personnalisés, RevitalVision permet de gagner 2/10ème d’acuité visuelle et 100% de sensibilité au contraste.

 

A qui s’adresse ce nouveau traitement ?

RevitalVision permet d’améliorer l’acuité visuelle de nombreuses personnes souffrant de :

 

RevitalVision : comment ça marche ?

La vue fonctionne grâce à deux facteurs principaux : la qualité de l’image transmise depuis l’œil, et l’intégration des informations par le cerveau. La première perception visuelle est primordiale, car elle est quasi-instantanée. Si elle est perturbée, c’est tout notre quotidien qui est perturbé.

RevitalVision, traitement réellement innovant, agit sur la plasticité neuronale pour créer des connexions durables entre les neurones du cortex visuel, qui vont permettre de mieux interpréter l’image perçue.

L’utilisation du cerveau dans l’amélioration de la condition de vie est de plus en plus étudiée et valorisée. Le cerveau est un outil puissant. RevitalVision utilise ainsi une des possibilités qu’il nous offre, notamment pour réduire les accidents de la route et/ou les accidents de la vie quotidienne.