Et si la rééducation des yeux passait aussi par la rééducation du cerveau ?